Randonnée dans le Heidiland à Weisstannen.

Randonnée dans le Heidiland à Weisstannen.

Covid-19 oblige, c’était notre première grosse randonnée de l’année. Un peu rouillés, nous avons donc décidé d’attaquer la saison par une petite escapade dans le Heidiland, direction Weisstannen.

Généralement, pour ce genre d’escapades, j’aime partir avec 2 objectifs : le Fujifilm XF 10-24 et le XF 55-200. Ils ont la particularité d’être compacts et surtout bien moins lourds que des objectifs “Prime” comme le XF 8-16 ou le XF 50-140.
L’ennemi de la rando – et de mon dos 🙂 – c’est souvent le poids, et avec des pentes à 24 % sur le parcours, la raison l’a vite emporté. Ce combo est devenu mon “Duo-Pack” préféré pour la photo de paysages.

Fujinon XF 10-24 mm f/4 R OIS / Fujinon XF 55-200mm F3.5-4.8 R LM OIS / Fujifilm XT2

Pour organiser notre balade, nous nous sommes inspirés de l’excellent site www.swissfamilyfun.com qui regorge d’informations pratiques sur différentes randos en Suisse.

Le sac est chargé, le pic-nic est préparé, en route vers les cascades de Batöni !

Pour en revenir au parcours et à ma sage décision de partir avec le moins de choses possibles, je vais vous dresser la liste de ce que j’ai pris avec moi :

– sac à dos Peakdesign Travel Backpack 45L avec l’insert CameraCube Small,
– boîtier Fujiilm X-T2 avec objectifs XF 10-24 + XF 55-200,
– filtres Haida ND1000 et ND64,
– porte-filtre Formatt Hitech Firecrest 100mm et les 2 bagues pour les 2 objectifs,
– trépied Vanguard VEO 2 235CB en carbone.

Pour information, je n’ai pas pris le polarisant circulaire du Firecrest car généralement, sur un ultra grand-angle, ce n’est pas vraiment adapté et génère des problèmes colorimétriques, surtout à 10 mm. De plus, je n’ai utilisé que le 10-24 pour toute la randonnée (le 55-200 est resté dans mon sac), donc aucun regret.

En route pour 6 heures de randonnée (pause comprise) avec à la clé les fameuses cascades de Batöni, mais aussi pas mal de grimpette…

Le départ officiel nous indique le pont suspendu, mais ne rêvez pas ! Le pont est bien là, mais en fin de parcours, près des cascades.

Heidiland

Une petite pause pour remplir vos gourdes au refuge.

Le paysage est assez varié, mêlant rivières et forêts. Nous avions aussi de belles vues sur la Weisstannental.

Le pont suspendu pour celles et ceux qui ont le vertige 🙂

Après une bonne journée de marche, il est temps de rentrer à l’hôtel pour un peu de repos. Cette randonnée fut vraiment une belle surprise pour ma part, mais nom de bleu, que ça grimpe !

En ce qui concerne mon “setup rando”, et après plusieurs heures de marche, j’ai pu me faire une idée globale de ce que j’aimerais optimiser :

– passer sur du filtre rond magnétique pour gagner en simplicité (je n’utilise plus de filtres gradués depuis les avancées des capteurs photos et des logiciels de retouches d’images) ;

Filtres magnétiques Kase Wolverine

– le sac Peakdesign Travel Backpack 45L reste vraiment un “must-have” pour le voyage. Je l’utilise régulièrement pour mes déplacements et sa modularité est vraiment exemplaire. Mais malheureusement, il reste un peu lourd à mon goût pour la randonnée en montagne.

Sac à dos Peakdesign Travel Backpack 45L

J’espère qu’à travers ce petit reportage, mon retour aura été utile pour certains. Je vous donne rendez-vous prochainement pour de nouvelles aventures, peut-être pas loin de chez vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.